Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine

Comparaison entre la traduction machine et la traduction humaine, télécharger PDFTélécharger (PDF, 200Kb)

«Celui qui possède l'information, possède le monde». Dans toute l'histoire de l'humanité, cette maxime n'a probablement jamais été aussi vraie qu'aujourd'hui. Les langues naturelles sont notre outil primaire pour stocker et transférer des informations ; on pourrait donc dire que celui qui maîtrise le langage domine le monde.

Plusieurs années sont nécessaires pour connaître une langue étrangère, même à un niveau de base. Mais comment faire si vous avez besoin de traduire rapidement quelque chose d'une langue inconnue vers votre langue maternelle? Il y a peu de temps encore, une seule solution s'offrait à vous: utiliser les services d'un traducteur ou d'un interprète professionnel (humain).

Aux quatre coins du globe, la profession de traducteur est considérée comme un métier prestigieux. Les chefs d'état font appel aux services des traducteurs, indispensables aux négociations de commerce international et aux conférences de presse; les traducteurs représentent une partie vitale de toute procédure légale impliquant les intérêts des citoyens étrangers. Un simple voyage d'affaires ou des vacances passées à l'étranger sont souvent plus productifs et agréables lorsqu'ils sont encadrés d'un guide connaissant la langue locale. Et n'oublions pas que c'est grâce aux traducteurs que nous pouvons profiter des chefs-d'oeuvre du cinéma et de la littérature.

Mais aussi précieux les traducteurs humains puissent-ils être, ils constituent une ressource limitée. Pour obtenir une solution flexible répondant aux besoins quotidiens en traduction dans les domaines du commerce et de la communication à travers le monde, nous devons nous tourner vers l'automatisation et employer les services d'un logiciel de traduction machine (TM).

Des douzaines de programmes TM sont actuellement disponibles, s'adressant à différents types d'utilisateurs : de l'écolier au chercheur, du travailleur indépendant à l'entreprise multinationale. Dans de nombreux pays, le développement TM est mené grâce à un financement public, sous l'égide de services gouvernementaux. Certaines entreprises internationales sont allées tellement loin qu'elles sont parvenues à créer leurs propres systèmes de traduction adaptés aux besoins d'une sphère de connaissances particulière.

Mais comment choisir le type de traduction le mieux adapté à un cas bien précis ? Quels sont les avantages de chaque approche? Est-il possible de comparer les traductions réalisées par des traducteurs humains aux traductions obtenues avec un programme informatique?

Les avantages de la traduction machine

Personne ne suggérerait l'utilisation de la TM (traduction machine) pour traduire de la grande littérature ; mais il existe de nombreux cas dans lesquels cette approche offre de réels avantages par rapport aux traducteurs humains. Les principaux avantages de la TM:

  • la vitesse
  • l'accessibilité
  • le coût
  • la confidentialité
  • l'objectivité
  • l'homogénéité
  • l'universalité

La vitesse. Pour traduire une page de texte, un ordinateur n'a besoin que de quelques secondes, ou de quelques heures pour un livre de 350 pages. Le plus rapide des traducteurs humains aurait besoin au minimum d'un mois pour abattre la même quantité de travail.

L'accessibilité. Même l'homme le plus riche de la planète a peu de chance de disposer un jour des services d'un traducteur humain 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. D'autre part, les ordinateurs n'ont pas besoin de se reposer.

Le coût. Une traduction humaine peut coûter cher, et à juste titre – la période de formation d'un traducteur peut durer jusqu'à cinq années, ses compétences progressent avec le temps et les tarifs augmentent en conséquent. Et comme dit plus haut, une traduction humaine prend du temps : la quantité de travail qu'une personne peut prendre en charge est limitée, quel que soit le coût horaire.

La création de systèmes TM est également un processus long et coûteux, nécessitant plusieurs décennies et un important investissement en capitaux. Mais cet investissement peut être amorti sur une période prolongée et, contrairement au coût du traducteur humain, le coût horaire de cette approche décroît au fil du temps.

Ceci dit, vous n'allez bien entendu pas acheter un système TM complet si vous ne voulez traduire que quelques pages. Mais si vous avez besoin de traduire plusieurs centaines de pages, l'achat d'un système TM s'avère être un investissement judicieux.

La confidentialité. Nombreuses sont les situations dans lesquelles il n'est pas souhaitable qu'un tiers lise les informations à traduire. Même si des accords de confidentialité ont été définis, les traducteurs humains sont susceptibles de divulguer des informations, que ce soit accidentellement ou délibérément.

Une petite histoire russe: Un homme vole un jour de l'or dans une mine. Le voleur – un habitant de la région - est attrapé. Un policier l'interroge avec l'aide d'un interprète: «Où est l'or ?» L'interprète : «Il dit qu'il ne sait pas». – «Dis-lui que s'il n'avoue pas, je lui tirerai dessus». – «Il dit que si vous n'avouez pas où vous avez caché l'or, il vous tirera dessus». – «Je l'ai enterré sous ma maison», avoue le voleur. L'interprète: «Il dit : Vous pouvez me tuer tout de suite, je ne dirai rien».

Les ordinateurs ne sont pas sensibles à ces faiblesses typiquement humaines. Ils ne peuvent pas mentir sciemment ou divulguer un secret. Bien que personne ne puisse garantir la protection totale des données informatiques, il est infiniment plus simple de placer un CD dans un coffre-fort que de détruire la mémoire d'un être humain!

L'objectivité. Il est également possible que le point de vue subjectif d'un traducteur humain s'immisce dans une traduction, altérant ainsi le sens premier de l'information. D'où l'importance de faire appel à deux interprètes minimum lors de négociations importantes – (un de chaque côté).

L'homogénéité. La mémoire des traducteurs informatiques est illimitée - contrairement aux traducteurs humains, ils traduiront une même phrase de la même façon à chaque fois qu'ils la verront. Et contrairement aux humains, les mémoires partagées entre ordinateurs sont tout autant infaillibles.

L'universalité. Combien de langues une personne peut-elle étudier? Il est peu probable qu'un traducteur humain professionnel parle couramment plus de deux langues, en plus de sa langue maternelle. Par ailleurs, les traducteurs humains se spécialisent généralement dans un domaine particulier - une personne experte dans la traduction de textes scientifiques aura certainement du mal à traduire des rapports boursiers.

Le traducteur informatique, par contre, peut apprendre autant de langues et de dialectes particuliers que le lui permettent ses capacités de mémorisation et de stockage. Il suffit aux utilisateurs d'indiquer à l'ordinateur les langues et les règles de traduction à utiliser pour une tâche donnée.

Nous avons fait le tour des avantages de la traduction machine; jetons maintenant un oeil à ceux apportés par les traducteurs humains.

Les avantages de la traduction humaine

Les textes dans lesquels les nuances sont autant importantes - voire plus - que la justesse des mots, et ceux impliquant des langues rares : c'est dans ces cas que la traduction humaine révèle tous ses avantages.

La qualité de traduction. Comparée à la façon dont les réfléchis par des cerveaux humains sont appliqués aux traductions, on peut plutôt qualifier la traduction machine de «fonctionnelle» et conforme aux règles de l'art.

Même les systèmes TM de premier ordre (dont certains ont été développés en Russie) n'atteindront qu'une précision de 80 à 90 %, selon le système de traduction et la nature du texte source. Toutefois, la traduction machine est la solution idéale pour des tâches telles que la traduction de Microsoft Developers Network (MSDN) - vous trouverez la traduction de l'anglais vers le russe à l'adresse http://www.gotdotnet.ru/DotNet/MSDNTranslate/default.aspx.

Bien qu'il serait assez logique de traduire des documents commerciaux importants (lettres, contrats, etc.) à l'aide d'une traduction machine, il existe un élément de communication humain à humain qui peut être traité convenablement uniquement par un humain connaissant non seulement les langues mais également le contexte de communication. Et dans le cadre de la traduction littéraire, les traducteurs humains resteront bien entendu toujours le meilleur choix.

Les langues rares. Si vous avez besoin de traduire un texte depuis ou vers une langue rare, il est peu probable que vous trouviez un dictionnaire pour le système de traduction machine - le développement ne serait tout simplement pas rentable compte tenu de la petite taille du marché. Dans ce cas, les traducteurs humains sont généralement la seule solution.

Peut-on donc affirmer définitivement que les ordinateurs sont en mesure de faire concurrence aux humains dans ce domaine? Comme vous vous en doutez, la réponse est «Oui, mais…».

Quelle approche choisir?

Nous serions les premiers à dire que la traduction machine ne se substitue pas à la traduction humaine. Mais il s'agit d'un outil efficace permettant bien souvent de surmonter la barrière de la langue lorsque la perfection n'est pas nécessaire. Le plus important étant de déterminer l'approche la mieux adaptée à chacune des situations.

Si la vitesse, l'accessibilité, les faibles coûts, la confidentialité, l'objectivité, l'homogénéité et l'universalité sont de mises, la traduction machine est sans conteste le meilleur choix. À condition, bien entendu, que la qualité, les langues et les dictionnaires spécialisés dont vous pouvez avoir besoin soient disponibles pour la tâche à accomplir.

Imaginons que vous soyez un journaliste, un étudiant, un homme d'affaires ou un analyste rassemblant des informations provenant de différentes sources et rédigées dans différentes langues étrangères. Lorsque vous tombez sur un nouvel article traitant d'un sujet qui vous intéresse, vous souhaitez d'abord connaître le sens général de son contenu. Une traduction machine peut vous dire rapidement si l'article est pour vous pertinent. À vous ensuite de décider si vous souhaitez une traduction très précise (humaine), ou bien si la qualité du texte fourni par l'ordinateur est suffisante.

Mais vous n'avez pas toujours le choix. Si vous ne trouvez pas de traducteur humain, la traduction machine peut être votre seule option.

Dans tous les cas, la traduction machine vous fournira un contenu qui vous sera utile - une traduction même très approximative est préférable à un texte totalement inintelligible dans une langue étrangère.

La traduction humaine sera toujours préférable lorsque des exigences bien spécifiques sont demandées en matière de qualité (des documents juridiques par exemple), pour des créations littéraires, ou si l'installation et le réglage d'un système de traduction machine complexe n'a pas de sens (par exemple si les besoins en traduction sont ponctuels et/ou si la quantité de texte à traduire est peu importante).

Autor: Elena Andreeva
Produkt Marketing Manager

Ajoutez à del.icio Digg this Cherchez à technorati

Contactez-nous

info@promt.com
Tel. +7 (812) 655-0350